Biographie

C’est à 15 ans, après la lecture d’un livre de Françoise DOLTO que s’est produit pour moi le déclic. Si à l’époque je n’ai pas dû comprendre grand-chose, j’ai su que la parole, son expression comme sa compréhension, la mienne et celle d’autrui, constituerait mon chemin, le sujet de ma recherche. Il devenait évident qu’il me fallait devenir psychothérapeute . Au cours de mes études de psychologue, m’est offerte la chance d’être stagiaire de José CORNET, psychanalyste. Rencontre avec une pratique et une éthique qui rejoint mes valeurs et intuitions. A un niveau personnel, je cherche à élargir mes horizons; après une psychanalyse, je suis une gestalt-thérapie. Plus tard, un contrat dans le cadre d’une mission institutionnelle me conduisent au coaching et à l’analyse systémique pour venir compléter mon expérience et mes outils.

Parallèlement, les questions de l’expression du corps, des liens entre le corps et l’esprit m’interpellent depuis toujours à un niveau plus personnel. C’est ainsi que j’expérimente et pratique la danse et le conte. Depuis de longues années aussi, dans l’intime de mon intimité, je me bats avec moi-même, avec mon corps pour une image dont je veux me défendre, pour des kilos qui me pèsent, à mon corps, à ma tête, à mon image et à mes représentations, jusqu’à ce qu’enfin, m’apparaisse la solution : le choix de la paix. J’ai compris qu’en faisant de mon corps mon ennemi, qu’en le maltraitant à coup d’interdits ou de débordements, c’est moi, Béatrice, la petite fille, la femme, la mère, que je ne respectais pas. J’ai compris, comme le dit Françoise DOLTO, que « tout est langage », que le corps aussi est lieu de communication, que les mots « raisonnent » du corps, c’est dire qu’il est à parler, à nommer ! C’est donc une expérience, un cheminement personnel que je me propose de vous partager. C’est une longue maturation d’essais et erreurs, de peines et de joies dont je n’ai gardé que le meilleur, à vous transmettre ici même. Au plaisir donc!

 

3 réponses à “Biographie

  1. Ta biographie trouve sens en moi, Béatrice et résonne fort !!!
    J’aime ce que tu dis et ta façon de le dire.

    ……. » la mer était là qui roulait ses galets ….. »

    Longue route à ce blog et à ses messages inspirants – Amicalement

  2. Chouette sincérité, douce simplicité et tendre honnêteté…
    Beaux voyages… présents et à venir…

  3. Cette approche à la fois professionnelle et tellement humaine de Beatrice Longo vous conduit à respecter et aimer votre corps, qui vous accompagne tout au long de la vie , même si celui-ci ne correspond pas à l’idéal que vous vous étiez fait de lui. Beatrice nous apprends que tout est dans l’amour inconditionnel que l’on DOIT lui porter afin que notre regards sur cette « enveloppe terrestre » soit non seulement plus indulgent, mais surtout plus Aimant (un peu comme nos enfants que l’on aime – ou devrait aimer- tels qu’ils sont et non pas tels que nous voudrions qu’ils soient !).

    Objectif ambitieux et semé d’embuches que Beatrice vous apprendra à apprivoiser et faire votre. Cette approche psychologique fondamentale va bien entendu de pair avec des conseils très pratiques et concrets pour mieux gérer votre “faim” qui comme elle l’écrit si bien est souvent bien autre chose que le cris de famine de votre estomac. Fatigue, besoin d’affection, de combler un vide, besoin de liberté, dégout de soi ou tout autre, découvrez en vous ce qui provoque cet Amour-Haine de la nourriture et de votre corps. Apprenez à faire de ceux-ci vos amis et alliés et non tour à tour ennemis et amants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *