Cohérence cardiaque

Baisser la tension cardiaque est à la portée de tous

Harmonie - © Fatima El Hajjaji - www.artmajeur.com

Harmonie, Fatima El Hajjaji

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, mais savez-vous qu’il suffit de deux fois trois à cinq minutes par jour de cohérence cardiaque pour agir positivement sur votre état mental et votre santé ?

Pour passer directement à l’exercice, cliquez ici

Des chercheurs américains, depuis 40 ans, ont démontré les connexions qui existent entre le cerveau émotionnel et le cœur. Une de ces connexions transmet l’adrénaline, une hormone qui permet d’augmenter la tension cardiaque, d’élever la pression artérielle pour préparer tout l’organisme à fuir une situation de stress ou à se préparer au « combat ». C’est le système que l’on appelle sympathique, en regard du système parasympathique. Le système parasympathique permet de diminuer le rythme cardiaque, de baisser la tension artérielle et prépare l’organisme notamment à la digestion et au repos.

À tout le moment, le cœur est soumis à l’influence des deux systèmes sympathique et parasympathique. Ces deux branches du système nerveux autonome vont interagir, collaborer ou se substituer l’une à l’autre, à chaque fois en fonction de la situation et des besoins de l’individu. Dès lors, ce qui se passe dans nos émotions influence l’activité du cœur, mais le contraire est vrai également. Ce qui se passe dans le cœur va influencer également nos émotions. À chaque battement le cœur et le cerveau émotionnels cherchent à s’adapter et à se réguler mutuellement. La variabilité cardiaque évolue donc la plupart du temps de façon chaotique.

Vous doutez de cette interaction ? Sachez que même dans un environnement calme et serein, il suffit de penser à un événement difficile, à une émotion négative pour que l’électrocardiogramme enregistre des battements plus rapides et disharmonieux.

Grâce à la cohérence cardiaque on peut observer que le rythme peut s’accélérer et se ralentir de façon régulière. On obtient alors des courbes harmonieuses montante et descendante sur un électrocardiogramme. Ces types de courbes correspondent à un état émotionnel positif, le meilleur prédicateur de la résistance au stress.

Les exercices de cohérence cardiaque permettent de reprendre le contrôle du lien entre le cœur et le cerveau émotionnel, et donc le contrôle de notre rythme cardiaque et du flux hormonal. On ne peut pas consciemment forcer le cœur à battre plus vite ou plus lentement, par contre les chercheurs ont découvert qu’en agissant sur la respiration l’être humain est capable alors de porter une action positive à son rythme cardiaque.

Il nous est donc possible d’agir à la fois sur notre rythme cardiaque et sur notre cerveau émotionnel, n’est-ce pas une bonne nouvelle ?

Pratiquement ?

C’est très simple, installez-vous confortablement, assis ou couché, en position symétrique, il suffit de respirer en rythme bien précis. On inspire et on expire toujours par le nez. Chacun des mouvements, l’inspiration comme l’expiration, durent cinq secondes. Il suffit d’inspirer et d’expirer régulièrement au rythme de cinq secondes sur chaque mouvement, sans interruption, le tout pendant trois à cinq minutes. Dans un premier temps il est important de s’aider d’un timer ou d’une application pendant 2 à 3 semaines, une fois passé ce cap votre corps aura enregistré naturellement le rythme qui lui permet d’accorder corps et esprit et vous pourrez pratiquer la cohérence cardiaque à tout moment et dans n’importe quelle position dès qu’une tension intérieure se fera sentir ; mais pratiquez-le au moins une à 2 fois par jour, jusqu’à votre dernier souffle.

Les effets ?

Dans l’ensemble, la vie émotionnelle en est grandement favorisée. Gérer mieux le stress c’est augmenter ses capacités de penser clairement, dès lors réagir plus adéquatement aux situations extérieures, faire les bons choix et nourrir de meilleures relations avec son entourage social, intime ou professionnel.

La cohérence cardiaque favorise la régénérescence cellulaire, la production des hormones de jeunesse, la DHEA ainsi que des hormones du plaisir, les endorphines. Certaines personnes, en pratiquant régulièrement, ont vu leur poids diminuer dans le cas de surpoids ou leur appétence augmentée chez des personnes à tendance dépressive qui en manquaient.

Vous trouverez une série d’outils sur internet ou même d’applications pour iPod ou iPad.

Exercice

Je vous propose ici un soutien sonore. Installez-vous confortablement et laissez-vous guider, inspirez et expirez au rythme de ma voix. Pour écouter, cliquez sur le triangle : pour télécharger cette séquence au format mp3, faites un clic droit sur ce lien et choisissez « enregistrer sous » pour sauvegarder le fichier.

 

Bibliographie : David Servan-Schreiber, Guérir, Laffont

Une réponse à “Cohérence cardiaque

  1. C’est indéniablement ce qu’il me fallait . Je ne vous remercierai jamais assez. À partir de maintenant c’est moi qui décide que mon coeur se porte bien.
    Je vous souhaite le meilleur et merci pour cette générosité inconditionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *